Front Populaire Ivoirien | Konaté Navigué aux populations d’Oumé : « N’abandonnez pas votre destin à nos bourreaux »
Actualités » Vie des fédérations » Konaté Navigué aux populations d’Oumé : « N’abandonnez pas votre destin à nos bourreaux »
Konaté Navigué aux populations d’Oumé : « N’abandonnez pas votre destin à nos bourreaux »

Le secrétaire général adjoint du Front populaire ivoirien (Fpi), Konaté Navigué, a exhorté les populations d’Oumé à se rendre massivement aux urnes pour donner des députés au parti. Il a lancé cet appel, le dimanche 3 juillet, aux peuples Gban (Gagou) et Gouro depuis le village de Kokoda, anciennement appelé Benkro, village natal du candidat du Fpi, Gervais N’Guessan.
A un auditoire sensible à la situation de Laurent Gbagbo et Blé Goudé, M. Navigué a expliqué que les prochaines législatives sont très importantes dans le combat pour leur libération. « Si nous avons des députés, ils peuvent se battre dans le monde pour la libération de Laurent Gbagbo et Blé Goudé. Nos députés pourront aller partout pour expliquer au monde entier que Gbagbo n’est pas un criminel et qu’il n’a pas sa place à la Cpi ». Il a exprimé ses regrets pour ceux qui ont boycotté la dernière présidentielle. Selon Konaté Navigué, ceux qui ne veulent pas reprendre la politique et les élections font durer le règne d’Alassane Ouattara et augmentent les souffrances des Ivoiriens. Pour lui, refuser d’aller aux élections, c’est abandonner le pays et son propre destin à ses bourreaux. « C’est une grosse erreur d’avoir boycotté l’élection présidentielle de 2015. On pouvait gagner en 2015 si le Fpi était uni. Ceux qui ont boycotté cette élection ont donné le pouvoir à Ouattara », a déploré M. Navigué. Qui a appelé à un éveil des consciences face au risque que fait courir la gouvernance d’Alassane Ouattara. « N’abandonnez pas votre destin à nos bourreaux. Vous avez le choix entre abandonner notre pays ou reprendre la lutte pour la libération de Laurent Gbagbo… Réveillez-vous, le pays nous échappe. Si Ouattara s’éternise au pouvoir, vos souffrances vont s’éterniser. Réveillez-vous, mobilisez-vous et allez voter. Le pouvoir se prend parcelle par parcelle. Allons aux élections car nous sommes nourris à la sauce des élections », a insisté le patron de la jeunesse du Front populaire ivoirien.
Le secrétaire général adjoint du Fpi s’est aussi voulu conciliateur pour l’unité de sa famille politique. « Aux camarades qui n’ont pas compris Pascal Affi N’Guessan, revenez pour reconstruire ensemble le Fpi pour reprendre le pouvoir », a appelé Konaté Navigué. L’invité du candidat du Fpi aux législatives à Oumé, a fait savoir que la vision défendue par Pascal Affi N’Guessan est la plus sage en ce sens que cette vision met les populations à l’abri des tueries et massacres. Il est revenu sur la rébellion de 2002, sur la guerre post-électorale et sur les bombardements de la résidence de Gbagbo ayant abouti à son arrestation. Au dire de Konaté Navigué, le procès de Laurent Gbagbo et Blé Goudé peuvent durer 5 ans si des actions diplomatiques et sages ne sont pas menées. « Des gens prennent les souffrances de Gbagbo pour s’amuser », a-t-il conclu son message en pays Gban et Gouro.

Source : Notre Voie
Benjamin KORé
Envoyé spécial à Kokoda