Front Populaire Ivoirien | Ma lettre Ouverte au Président AFFI
Flash Info
AFFI : "Dans la forme, « le père de la démocratie ivoirienne » nous a fait vivre un scénario digne des dictatures du siècle passé"               AFFI : "Je voudrais au nom du FPI et à mon nom personnel souhaiter la bienvenue sur sa terre natale au Président Laurent GBAGBO"               En réponse à ma demande d'audience, à ma volonté de dialogue en vue de l'unité du Fpi, Laurent Gbagbo a choisi la rupture et la division (AFFI)              
Actualités » Vie des fédérations » Ma lettre Ouverte au Président AFFI
Ma lettre Ouverte au Président AFFI

Lu pour vous sur "FACEBOOK.COM"

Monsieur

Je viens par la présente vous exprimer mon Profond sentiment de respect et de fierté que je vous voue au regard de votre maestria politique.

En effet j'ai vu en vous, un espoir favorisé par votre grand courage, votre engagement et votre détermination.

Pour un leader d'opposition dans ce pays de Ouattara, se lever dans l'atmosphère que nous connaissons (insécurité notoire) demande en effet un grand courage, vous m'avez montré que l'on peut compter sur vous.

Aujourd'hui j’ai compris votre grandeur d'esprit, votre sagesse, votre sens de l'anticipation, et surtout votre profond altruisme.

Vous nous avez fait la meilleure leçon de démocratie (loin de la démagogie) qui soit, en acceptant de surseoir au sit in même pour des raisons fallacieuses avancées par Hamback.

Cela me réjouit le cœur, et je m'enfle de fierté en pensant que cette race d'ivoiriens existe encore, celle qui agit selon le "la côte d'ivoire d'abord", il y'a donc un espoir.

Aujourd'hui Ouattara sait qu'il y'a quelque chose en face et que son projet de nouvelle constitution de passera pas.
Vous avez montrez au ivoiriens qu'il y a une opposition responsable qui est prête à se battre pour eux.

Autant j'ai pus être déçu par l'annulation du sit in, meurtrie par la déception, aveuglé par la colère et le ressentiment, l’honnêteté hérité de mon éducation me pousse à vous dire que vous êtes l'alternative crédible pour cette Côte d'Ivoire qui cherche ses repères.

Il est des hommes tout à fait ordinaires, avec des convictions, des appels et des vision extraordinaires, il est des hommes tels que vous, mi-homme mi-autre chose d’innommable.

J'ai comme plusieurs autres été happer par la passion, l'euphorie que peut produire un espoir soudain et sitôt perdu (méaculpa).

Pour un long moment encore, vous serez le champion de certain (comme moi), et nous vous soutenons dans les choix que vous ferez et nous vous accorderons notre confiance devenue infaillible au delà du raisonnable.

Votre supporteur N°1

Jean Chresus