Front Populaire Ivoirien | SIT-IN DU 5 OCTOBRE DEVANT L'ASSEMBLÉE NATIONALE / Affi appelle Sangaré, Akoun, Odette Lorougnon… à le rejoindre
Flash Info
AFFI : "Dans la forme, « le père de la démocratie ivoirienne » nous a fait vivre un scénario digne des dictatures du siècle passé"               AFFI : "Je voudrais au nom du FPI et à mon nom personnel souhaiter la bienvenue sur sa terre natale au Président Laurent GBAGBO"               En réponse à ma demande d'audience, à ma volonté de dialogue en vue de l'unité du Fpi, Laurent Gbagbo a choisi la rupture et la division (AFFI)              
Actualités » Vie des fédérations » SIT-IN DU 5 OCTOBRE DEVANT L'ASSEMBLÉE NATIONALE / Affi appelle Sangaré, Akoun, Odette Lorougnon… à le rejoindre
SIT-IN DU 5 OCTOBRE DEVANT L'ASSEMBLÉE NATIONALE / Affi appelle Sangaré, Akoun, Odette Lorougnon… à le rejoindre

AFFI N’Guessan continue sa tournée de mobilisation et de sensibilisation contre le projet de nouvelle Constitution annoncé par le président Alassane Ouattara.

Après Port-Bouët, Marcory, Adjamé, le président de l'Alliance des forces démocratiques (AFD) était, dans l'après-midi du samedi 1er octobre 2016, au stade In'challah de Koumassi.

A cinq jours de l'intervention du chef de l’État devant les députés pour défendre l'avant-projet de Constitution, AFFI N’Guessan a confirmé son sit-in du 5 octobre devant l'Assemblée nationale afin que Ouattara retire son projet. Pour cela, il a lancé un appel à toute l'opposition afin de mettre la pression sur le chef de l’État. «Le 5 octobre, j'attends Sangaré, j'attends Akoun Laurent, Koné Boubakar, Dano Djédjé et Marie Odette Lorougnon devant l'Assemblée nationale.

Celui qui est pour la lutte ne peut être absent à ce rendez-vous historique», a-t-il lancé sous un tonnerre d'applaudissements.

Dans la foulée, Affi a indiqué que Dieu a fait plus que détruire les «fétiches» de Ouattara, et a introduit la confusion dans son propre camp. «Personne n'est d'accord avec lui.

Ses alliés du PDCI disent des choses au grand jour mais la nuit, ils travaillent contre la Constitution. Soro Guillaume n'est pas d'accord. Il dit des choses au grand jour, et la nuit, il travaille contre la Constitution.

Ouattara est une panthère qui n'a plus de dents et qui n'a plus de griffes», a-t-il révélé. Ce dimanche 2 octobre, Affi était à Abobo pour autre meeting. Cette rencontre avec les populations d'Abobo a enregistré plusieurs interventions dont celles de Sam l'Africain, Diabaté Bêh...Par ailleurs, il faut dire qu'en prélude au sit-in que le Front populaire ivoirien et l'Afd feront, le mercredi 5 septembre 2016 prochain devant l'Assemblée nationale, le président Affi a adressé une lettre d'information au ministre de l'Intérieur.

 

Cyrille DJEDJED
Source : L'Inter