Front Populaire Ivoirien | Nouvelle Constitution/ Affi N’Guessan : « Si nous laissons faire, nous sommes morts »
Flash Info
AFFI : "Dans la forme, « le père de la démocratie ivoirienne » nous a fait vivre un scénario digne des dictatures du siècle passé"               AFFI : "Je voudrais au nom du FPI et à mon nom personnel souhaiter la bienvenue sur sa terre natale au Président Laurent GBAGBO"               En réponse à ma demande d'audience, à ma volonté de dialogue en vue de l'unité du Fpi, Laurent Gbagbo a choisi la rupture et la division (AFFI)              
Actualités » Vie des fédérations » Nouvelle Constitution/ Affi N’Guessan : « Si nous laissons faire, nous sommes morts »
Nouvelle Constitution/ Affi N’Guessan : « Si nous laissons faire, nous sommes morts »

L’opposition Ivoirienne hausse le ton dans le débat pour l’élaboration d’une nouvelle Constitution. Le président statutaire  du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’guessan, a, au nom de l’Alliance des forces démocratiques (AFD, coalition de l’opposition),  annoncé, hier jeudi, lors d’une conférence de presse, des actions d’envergures pour faire barrage au projet de nouvelle constitution voulu par le chef de l’Etat.

Selon lui, ces manifestations visent à sensibiliser  les Ivoiriens sur les enjeux et identifier les dangers qui guettent la cohésion nationale  avec l’élaboration de la nouvelle constitution.
« Si nous laissons faire, nous sommes morts », a-t-il prévenu, avant d’ajouter:  « La Côte d’Ivoire qui est à un tournant veut sortir des turbulences. C’est maintenant que nous devons nous lever pour que le pays marche sur ses deux pieds dans la fraternité, la solidarité et la paix.  Nous sommes dans un processus pour s’opposer au projet de la nouvelle Constitution. Le lancement de la campagne de sensibilisation aura lieu le samedi 17 août par un meeting à Port-Bouët et prendra fin par un autre meeting le 8 octobre à Yopougon », a annoncé M. Affi. On peut affirmer sans se tromper que c’est le calme avant la tempête.

Chief Dadi