Front Populaire Ivoirien | Le Président AFFI reçoit une délégation du COJEP
Flash Info
AFFI : "Dans la forme, « le père de la démocratie ivoirienne » nous a fait vivre un scénario digne des dictatures du siècle passé"               AFFI : "Je voudrais au nom du FPI et à mon nom personnel souhaiter la bienvenue sur sa terre natale au Président Laurent GBAGBO"               En réponse à ma demande d'audience, à ma volonté de dialogue en vue de l'unité du Fpi, Laurent Gbagbo a choisi la rupture et la division (AFFI)              
Actualités » Vie des fédérations » Le Président AFFI reçoit une délégation du COJEP
Le Président AFFI reçoit une délégation du COJEP
Le président du Front populaire ivoirien (Fpi), l'honorable Pascal Affi N'Guessan, a reçu en audience, ce lundi 20 décembre, au siège du parti sis au 2 Plateaux-Vallon, une délégation du Congrès Panafricain pour la Justice et l'Égalité des Peuples (Cojep) conduite par son Secrétaire général, Patrice Saraka.
Le Dr Patrice Saraka a dit être venu au nom du COJEP et de son président, Charles Blé Goudé, pour rencontrer le président du Fpi dans le contexte de la réconciliation nationale et pour échanger avec lui des questions d'intérêt national et en particulier la question liée à la situation du président Charles Blé Goudé, afin qu'il les accompagne dans ce processus. Il dit compter sur le FPI et son Président Pascal Affi N'guessan pour que la Côte d'Ivoire puisse se réconcilier.
Le Secrétaire général du cojep s’est aussi prononcé sur la reprise du dialogue politique à travers les questions des journalistes :
Journaliste : Le dialogue politique; le COJEP fait entendre sa voix qu'il n'a pas été associé. Est-ce dans ce cadre que vous êtes venus rencontrer le Président du Front Populaire Ivoirien ?
Dr Patrice Saraka : Oui ! Mais ça va au delà parce que la question de notre participation est certes une question de principe parce que le dialogue devrait être inclusif, il ne l'est pas, mais ce n'est pas bien grave. Le plus important, c'est que des voix autorisées puissent porter le problème des Ivoiriens là où il faut. Et le Président Pascal Affi N'Guessan fait partie des personnes qui peuvent valablement porter le problème des Ivoiriens.
Journaliste : Avec quel sentiment vous sortez de cette audience ?
Dr.Patrice Saraka : Avec bien-sûr un sentiment de satisfaction, surtout rassuré et nous avons aussi appris. Nous avons échangé et avons appris beaucoup de choses. Nous allons donc rendre compte au Président du parti (Charles Blé Goudé, Ndlr).