Front Populaire Ivoirien | DÉCLARATION DE L’ALLIANCE DES FORCES DÉMOCRATIQUES (AFD) RELATIVE À L’ARRESTATION DE SON PRÉSIDENT PASCAL AFFI N’GUESSAN
Flash Info
Le FPI invite ses militants à demeurer confiant et mobilisé dans l'attente des mots d'ordre du parti (SANGARE)               SANGARE : Le FPI demande l'ouverture d’un cadre d’échanges à l'ensemble des partis de l'opposition               Ll’OFFPI Condamne avec la plus grande fermeté, l’arrestation et la détention arbitraire du Président Pascal Affi N’guessan.              
Actualités » Communiqué » DÉCLARATION DE L’ALLIANCE DES FORCES DÉMOCRATIQUES (AFD) RELATIVE À L’ARRESTATION DE SON PRÉSIDENT PASCAL AFFI N’GUESSAN
DÉCLARATION DE L’ALLIANCE DES FORCES DÉMOCRATIQUES (AFD) RELATIVE À L’ARRESTATION DE SON PRÉSIDENT PASCAL AFFI N’GUESSAN

Dans la nuit du 06 au 07 novembre 2020, le Président du Front populaire ivoirien (FPI), par ailleurs Président de l’Alliance des forces démocratiques (AFD), Pacal Affi N’Guessan a été arrêté avec certains leaders de l’opposition, de la société civile et bien d’autres personnalités. Leur arrestation froisse la démocratie tant prônée par tous dans notre pays la Côte d’Ivoire.
L’AFD, plateforme des partis politiques d’opposition, condamne l’arrestation et la détention arbitraire de son président, le Premier Ministre Pascal Affi N’Guessan.
L’AFP tient à rappeler que le président Pascal Affi est Député à l’Assemblée nationale. A ce titre, l’AFD déplore la violation de son immunité parlementaire et son arrestation en dehors de toute procédure liée à son statut d’ancien président d’institution et de président du Conseil régional du Moronou.
L’AFD condamne également l’arrestation de tous les opposants ainsi que les acteurs de la société civile.
L’AFD condamne les actes de violences inouïes et de barbaries perpétrés à travers le pays, particulièrement à Toumodi, Dabou, Bongouanou, Téhéri et M’Batto.
L’AFD s’incline devant la mémoire de ces innocentes personnes disparues et présente ses condoléances les plus attristées à leurs familles respectives.
L’AFD demande la libération immédiate et sans conditions de son Président, le Premier ministre Pascal Affi ainsi que les prisonniers politiques.
L’AFD exige la levée des blocus devant la résidence du Président Pascal Affi N’Guessan et celle du ministre Hubert Oulaye.
L’AFD se félicite du dialogue entrepris entre les présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié et demande au gouvernement son élargissement à l’ensemble de toute l’opposition et à la société civile en vue de trouver des solutions solides et consensuelles pour une paix durable dans notre pays la Côte d'Ivoire.

Fait à Abidjan, le 13 novembre 2020

Pour les partis politiques, membres de l’Alliance des forces démocratiques (AFD)
Le Coordonnateur
Dr BLÉ Norlander Pierre