Front Populaire Ivoirien | Le FPI exprime "sa solidarité avec les détenus encore dans les liens de la détention"
Actualités » Communiqué » Le FPI exprime "sa solidarité avec les détenus encore dans les liens de la détention"
Le FPI exprime "sa solidarité avec les détenus encore dans les liens de la détention"

Le Front populaire ivoirien (FPI) proche de Pascal Affi N’Guessan a produit un Communiqué de presse ce jeudi 24 septembre 2020, relativement à la libération de certains pro-Soro. Le FPI invite les autorités politiques et judiciaires à œuvrer dans le sens de la décrispation de l’environnement sociopolitique.

Incarcérés depuis le 23 décembre 2019, un certain nombre de détenus proches du mouvement politique GPS, présidé par l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro, parmi lesquels les députés Soro Kanigui et Camara Loukimane bénéficient, depuis le mercredi 23 septembre 2020, d’une liberté conditionnelle.

Le FPI, qui a toujours appelé au strict respect du statut des parlementaires ainsi qu’au respect des libertés fondamentales en ce qui concerne l’ensemble des personnes arrêtées, se réjouit de cette décision. Cependant, le FPI constate que cette liberté conditionnelle, empêche l’exercice de la plénitude des droits civils des ex-détenus, notamment ceux de participer à des manifestations politiques, situation anachronique pour des personnes dont l’activité principale est la politique.

Le FPI invite les autorités politiques et judiciaires à œuvrer dans le sens de la décrispation de l’environnement sociopolitique, en examinant de façon diligente tous les cas similaires. Le FPI exprime sa solidarité avec les détenus ayant recouvré la liberté et ceux malheureusement encore dans les liens de la détention.

Fait à Abidjan, le  24 septembre 2020

Le Secrétaire Général et Porte-parole

Issiaka SANGARE