Front Populaire Ivoirien | Election législative à Bayota / Le canton Nékédi veut se développer avec Alcide Djédjé
Actualités » Vie des fédérations » Election législative à Bayota / Le canton Nékédi veut se développer avec Alcide Djédjé
Election législative à Bayota / Le canton Nékédi veut se développer avec Alcide Djédjé
Jean-Noël Okrou Komé est le nouveau président de l’union des présidents des jeunes des villages du canton Nékedi (UPJVCN) de la sous-préfecture de Bayota. Il a été investi, samedi dernier, par l’ex-ministre des affaires étrangères sous Gbagbo, alcide Djédjé, fils dudit canton et candidat du FPI aux élections législatives locales. La cérémonie s’est déroulée à la place publique du village de Zigbohouri. Le nouveau président de l’UPJVCN a sollicité le soutien de l’ambassadeur de la paix, Alcide Djédjé, pour atteindre le développement des 14 villages du canton dont il est désormais le représentant légal des jeunes auprès de l’administration. « Mon rêve le plus ardent, c’est de sortir les villages cantonaux du sous-développement en faisant des jeunes, des acteurs fondamentaux de cette évolution qui est le vœu de nos parents. Nous comptons atteindre cet objectif avec les conseils de l’ensemble de nos devanciers mais surtout sous le regard du ministre Alcide Djédjé, cadre du canton Nékédi, qui est un modèle pour la nouvelle génération parce qu’il privilégie la paix, la réconciliation et la cohésion sociale dans son entourage», a-t-il expliqué en présence du sous-préfet de Bayota, Mme Solange Danielle Wédji, et de tous les garants de la tradition du canton Nékédi avec leur tête, Etienne Botti Koudou, chef du village de Blouzon. L’hôte de la jeunesse du canton Nékédi, le secrétaire national du FPI chargé des relations extérieures, de la diplomatie et de la coopération internationale, le ministre alcide Djédjé, qui a été accueilli en grandes pompes par les populations a donné son accord à œuvrer pour que ce rêve de développement se concrétise en prenant attache avec les partenaires au développement qui accordent beaucoup de crédit à sa personne, a-t-il précisé, pour ses actions en faveur de la réconciliation nationale. Il a par ailleurs conseillé aux jeunes du canton Nékédi, venus nombreux à la cérémonie, de tourner le dos aux clivages politiques. «Mettez de côté vos problèmes politiques car seul le développement du canton Nékedi doit vous unir », a-t-il dit. Le sous-préfet de Bayota, Mme Solange Danielle Wedji, a abondé dans le même sens en demandant au président de l’UPJVCN, Jean-Noël Okrou Komé, de faire fi des étiquètes politiques pour qu’elles n’influencent pas sa gestion et ses rapports avec ses collaborateurs. au terme de la cérémonie d’investiture qui a été meublée par des prestations artistiques, des rencontres d’échanges entre Alcide Djédjé et les femmes du village de Zigbohouri puis avec le bureau de l’ UPJVCN se sont tenues dans un esprit de retrouvailles et de fraternité. Jean-Noël Okrou, âgé de 47 ans, est le 3ème président de l’UPJVCN, après feu Alexis Sery et kapo Abiyou qui furent respectivement présidents de 2002 à 2008 et de 2008 à 2015. Il a été élu par consensus depuis le 5 mai 2015 pour un mandat de 5 Ans DOUMBIA namory Correspondant permanent dans la région du Goh