Front Populaire Ivoirien | Deuil / Le Fpi apporte son soutien à Kadet Bertin
Flash Info
AFFI : "Dans la forme, « le père de la démocratie ivoirienne » nous a fait vivre un scénario digne des dictatures du siècle passé"               AFFI : "Je voudrais au nom du FPI et à mon nom personnel souhaiter la bienvenue sur sa terre natale au Président Laurent GBAGBO"               En réponse à ma demande d'audience, à ma volonté de dialogue en vue de l'unité du Fpi, Laurent Gbagbo a choisi la rupture et la division (AFFI)              
Actualités » Vie des fédérations » Deuil / Le Fpi apporte son soutien à Kadet Bertin
Deuil / Le Fpi apporte son soutien à Kadet Bertin
La direction du Front populaire ivoirien (FPI) conduite par son président Pascal AFFI N’Guessan, a présenté, ce mercredi 25 août, à Moosou (Grand-Bassam), ses condoléance à l’ex-ministre Kadet Bertin qui a perdu sa génitrice, feu Okou Dassourou dite Djirigba Henriette, le 16 août dernier, à Krogbopa dans la commune de Ouragahio. Elle avait 90 ans. Le président Affi et sa délégation, forte d’environ une trentaine de personnes, sont arrivée sur les lieux aux environs de 17 heures. Dans les échanges de civilités, le porte-parole de la délégation, le Vice-président Kékré Firmin, a donné les raisons de la présence du FPI. « Nous sommes venus saluer notre camarade, notre frère et cadre du parti qui a perdu sa mère. La direction du FPI ne pouvait pas rester indifférente à ce deuil qui frappe sa famille. Le ministre Kadet Bertin venait de rentrer d’exil, c’était une joie pour nous et c’est à ce moment qu’il perd sa mère. Il était important qu’on soit à ses côtés. D’où la présence du président du Fpi en personne pour lui apporter son soutien total », a-t-il affirmé. La famille, à travers son porte-parole, a exprimé toute sa gratitude au FPI et à son président, avant de souligner qu’elle se préparait à organiser une action de grâce pour les 90 ans de la maman quand l’imprévisible est arrivé. Etait présente aussi à cette présentation de condoléance, une délégation venue de Ouragahio pour compatir à la douleur de leur frère Kadet Bertin. Quant au FPI, elle a promis être aux différentes étapes des obsèques de feu Okou Dassourou. Au terme de cet acte de solidarité à l’endroit de leur camarade, le président AFFI a signé le livre de condoléance avant de prendre congé de la famille endeuillée. Pour la suite du programme des obsèques, une veillée aura lieu le mercredi 30 août à la salle Félix Houphouët Boigny de l’IVOSEP de Treichville, la levée du corps à Ouragahio le vendredi 2 septembre prochain à 16h, aux services des pompes Funèbres suivie d’une autre veillée, et enfin de l’inhumation au cimetière du village à 10h. Eddie Ané