Front Populaire Ivoirien | la lutte contre le Covid-19 dépasse les «frontières partisanes», estime Affi
Actualités » Vie des fédérations » la lutte contre le Covid-19 dépasse les «frontières partisanes», estime Affi
la lutte contre le Covid-19 dépasse les «frontières partisanes», estime Affi

La lutte contre la maladie à coronavirus (Covid-19) est un «combat national» qui dépasse les frontières partisanes et régionales en Côte d’Ivoire où 218 cas ont été confirmés, a estimé samedi à Abidjan, l’opposant Pascal Affi N’Guessan, le président statutaire du Front populaire ivoirien (FPI, Parti de Gbagbo) reconnu par la justice du pays.

« C’est un combat qui dépasse les frontières partisanes et régionales. C’est un combat national et international. Cette crise doit être l’occasion pour les ivoiriens de se retrouver, se rassembler, se mobiliser autour de la mère patrie. Dans ce contexte il n’y a plus de RHDP, de FPI, de PDCI. C’est la Côte d’Ivoire qui est attaquée», a soutenu M. Affi qui est également le président du Conseil régional du Moronou (Est Ivoirien).

Il s’exprimait après avoir réceptionné des dons du ministère ivoirien de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté destinés aux populations vulnérables de sa région dans le cadre de la chaîne de solidarité contre la maladie à coronavirus dans le pays.
Pour lui, cette « guerre » contre le Covid-19 doit être «une opportunité» de ressouder le peuple de Côte d’Ivoire autour de ses institutions et de ses autorités ».
« C’est de façon patriotique et civique que nous devons mener cette lutte », a insisté M. Affi réitérant sa gratitude à la ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté Mariatou Koné qui redistribue ces dons contre le Covid-19 en faisant fi des considérations politiques.
« Nous avons pour mode opératoire de redistribuer les dons que nous recevons... Nous ne faisons pas de tri parce que le Covid-19 lui-même ne trie pas», a dit en retour la ministre Mariatou Koné, assurant que toutes les collectivités territoriales du pays recevront ces dons contre le Covid-19 au fur et à mesure que son département ministériel en recevra des donateurs.
Par ailleurs, elle a annoncé que la population carcérale ne sera pas oubliée dans cette redistribution de dons contre cette pandémie. En plus de la région du Moronou composée des communes de Arrah, Bongouanou, M’batto, Tiémékro et Anoumaba, plusieurs autres localités ivoiriennes, notamment Bonoua, Bianoua, Foumbolo, Sangouiné et Siempurgo (Boundiali) ont réceptionné également, samedi, des dons à travers leurs représentants.

Depuis le début de la pandémie dans le pays, le ministère ivoirien de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, a lancé une chaîne de solidarité pour aider les populations vulnérables ivoiriennes à lutter contre le Covid-19. La Côte d’Ivoire enregistre à ce jour 218 cas confirmés de maladies à coronavirus avec un décès et 19 cas de guérison.

SOURCE : abidjan.net