Front Populaire Ivoirien | Un pro-Affi répond à Lida : « Avoir cette dimension et raconter de telles choses est irresponsable »
Actualités » Vie des fédérations » Un pro-Affi répond à Lida : « Avoir cette dimension et raconter de telles choses est irresponsable »
Un pro-Affi répond à Lida : « Avoir cette dimension et raconter de telles choses est irresponsable »

Le secrétaire national de la jeunesse du Front populaire ivoirien (JFPI) Ferdinand Lia Gnan, pro Affi répond à Lida Kouassi. Une réponse aux propos de l’ancien ministre de la défense de Laurent Gbagbo qui accusait Pascal Affi N’Guessan de l’avoir fait partir en prison.

Le siège du FPI sis à Cocody 2 Plateaux vallon a servi de cadre à la conférence de presse animée par le SN de la JFPI ce vendredi 21 février 2020. Lia Gnan a en effet profité de l’occasion pour répondre l’ancien ministre Moïse Lida Kouassi. « Je me dis que ce sont les ressentiments d’un individu qui pense que tous les autres camarades qui ne sont pas avec lui sont la cause de son malheur », dit Ferdinand Lia.

Poursuivant : « Le président Pascal Affi N’Guessan ne peut pas être la cause du malheur d’un camarade du parti. Demandez à Lida Kouassi parfois ce qui lui passe par la tête. Pour quelqu’un qui a dirigé l’état de Côte d’Ivoire en tant que ministre de la défense, quand on s’assoit devant une portion de populations pour raconter de telles inepties je m’interroge ».

Pour le secrétaire national, Pascal Affi N’Guessan ne peut pas mettre même une mouche en prison pour des idées. Puis d’ajouter : « Ce n’est pas Affi N’Guessan qui l’a extradé de Lomé où il était en Côte d’Ivoire. On ne peut pas avoir cette dimension et raconter de telles choses. Ce n’est pas possible, c’est irresponsable ».

En effet, au cours d’une assemblée générale du FPI tenue à Divo, Lida Kouassi a déclaré : « « (…) Lui et un camarade que je ne nommerai pas parce qu’il est revenu avec nous sont allés voir Hamed Bakayoko pour lui dire si vous n’arrêtez pas Lida nous ne pourrons pas accomplir la mission que vous nous avez confiée. C’est comme cela qu’on m’a repris et m’a envoyé à la Maca, à la demande d’Affi N’Guessan et de ce camarade ».

Ainsi, le collaborateur du président du FPI a tenu à remettre les pendules à l’heure quant à ces propos de l’ancien ministre de la défense. Rappelons donc que Lida Kouassi a été arrêté mercredi 6 juin 2012, à son domicile du quartier de Djidjolé, à Lomé et extradé à Abidjan. Jugé, il a été condamné à 15 ans de prison pour avoir, en février 2012, fomenté un complot visant à déstabiliser le gouvernement d’Alassane Ouattara. Cependant, il a été libéré le 6 août 2018, à la suite d’une grâce présidentielle.

Prince Beganssou