Front Populaire Ivoirien | Sonné par le départ d’Alcide Djédjé du FPI/ Affi N’Guessan réagit et relativise : C'est son droit légitime (…) Le paysage politique est en train de se recomposer
Flash Info
Affi N’guessan « J’ai aucun problème, avec qui que ce soit »               AFFI : "La libération de Simone Gbagbo est un geste de décrispation"               AFFI : L’unité est en marche au sein du Front populaire ivoirien (…) La base du FPI a compris que la fronde a été une superchérie              
Actualités » Vie des fédérations » Sonné par le départ d’Alcide Djédjé du FPI/ Affi N’Guessan réagit et relativise : C'est son droit légitime (…) Le paysage politique est en train de se recomposer
Sonné par le départ d’Alcide Djédjé du FPI/ Affi N’Guessan réagit et relativise : C'est son droit légitime (…) Le paysage politique est en train de se recomposer

Linfodrome annonçait la création par Alcide Djédjé, ex-proche de Pascal Affi N’Guessan, de son propre parti politique dénommé ‘’Concorde’’ qui n’hésitera pas à rejoindre la coalition au pouvoir RHDP dès sa mise en place.

Comme il fallait s’y attendre l’annonce par l’ambassadeur Alcide Djédjé de quitter le Front populaire ivoirien (FPI) dirigé par Pascal Affi N’Guessan et de créer son propre parti politique, n’a pas tardé à créer une onde de choc. Au cours d’un entretien avec la presse, Pascal Affi N’Guessan a réagi sur le sujet. « Je ne suis pas surpris. Je considère qu'on ne peut sortir d'une crise comme celle que nous avons connue, vouloir partir d'un nouveau pied, et penser qu'il n'y aura pas assainissement et enrichissement. Il y aura assainissement, dans la mesure où les gens qui ne sont plus en phase avec le parti seront laissés sur le bord de la route ou prendront leur destin en main. Il y aura enrichissement parce que des personnes qui n'étaient pas associées à l'action du parti découvriront un nouveau parti, avec une nouvelle vision, un nouveau style de management, se sentiront intéressées et viendront au FPI », a-t-il indiqué.

Lisez aussi: (FPI: Pourquoi Alcide Djédjé a quitté Affi N'Guessan pour Ouattara)

Visiblement sonné par le départ d’un de ses plus farouches lieutenants dans la guéguerre menée contre le camp Sangaré pour contrôler le FPI, Affi N’Guessan a tenté de relativiser les choses. « Nous sommes donc dans une phase d'assainissement et d'enrichissement, à tous les niveaux. Aussi bien au FPI, au PDCI, qu'au RDR. Il ne faut pas être étonné des allées et venues qui vont se faire pendant ces deux années qui nous séparent de la présidentielle de 2020. C'est son droit légitime d'appartenir à un parti puis de décider de créer son propre parti. Dans le contexte actuel, rien ne devrait nous surprendre. Nous sommes dans un contexte de recomposition du paysage politique. Certains quittent la gauche pour le centre ou la droite, d'autres quittent la droite pour la gauche. Il y a des rapprochements entre partis comme celui entre le PDCI-RDA et le FPI. C'est le mouvement lié au contexte actuel après la grave crise que nous avons connue. Le paysage politique est en train de se recomposer », se contente-il de dire.

SOURCE : linfodrome.com
David YALA