Front Populaire Ivoirien | Après l'attaque terroriste du camp d'Inates / Le président Affi apporte son soutien et celui de son parti aux nigériens
Actualités » Vie des fédérations » Après l'attaque terroriste du camp d'Inates / Le président Affi apporte son soutien et celui de son parti aux nigériens
Après l'attaque terroriste du camp d'Inates / Le président Affi apporte son soutien et celui de son parti aux nigériens

Le président du FPI, Pascal Affi N'Guessan, a rencontré l'ambassadeur du Niger en Côte d'Ivoire, S.E Dr Moussa Aloua, ce jeudi 19 décembre, au sein de l'Institution sise à Treichville, pour apporter la compassion et la solidarité du parti au peuple nigérien qui a été victime d'attaques terroristes.

Au sortir de l'audience, le président du FPI et l'ambassadeur du Niger se sont exprimés.

Pascal Affi N'Guessan, président du FPI :

"Nous venons, au nom du Front Populaire Ivoirien (FPI), d'être reçu par Son Excellence l'ambassadeur du Niger en Côte d'Ivoire, Dr Moussa Aloua. Nous sommes porteur d'un message de compassion et de solidarité de toute la grande famille du FPI, aux autorités nigeriennes, au peuple nigérien et à toutes les familles qui ont été endeuillées par l' attaque terroriste dont le pays a été victime à Inates (camp militaire), il y a quelques jours.
Nous nous sentons concernés , visés; nous nous sentons solidaires, d'abord, parce que le Niger et la Côte d'Ivoire sont deux pays frères qui partagent des liens historiques à tous les niveaux et qui ont le même destin. Donc, tout ce qui touche le Niger, touche les Ivoiriens au plus profond d'eux-mêmes. Nous sommes, en plus, des pays membres de l'union économique et monétaire, des pays que la géographie rapproche.

Le phénomène auquel le Niger fait face, le terrorisme qui endeuil le peuple nigérien et l'ensemble de la zone du Sahel, est un phénomène qui nous guette, qui nous menace tous, au même titre.
Donc, le combat qui est mené au Niger est un combat que nous partageons tous. Et nous avons un devoir de solidarité, ce désir de manifester notre engagement aux côtés du peuple nigérien dans ce dur combat qu'il mène, qui nous concerne, et auquel nous avons l'obligation de nous associer.
Notre action ira au delà de cette visite de compassion et de solidarité. Nous entendons, en tant que parti politique, agir avec les moyens qui sont à notre disposition afin que la question de la lutte contre le terrorisme soit une question partagée par tous les peuples de la sous-région, et que cette question mobilise toutes les énergies de manière à ce que les pays du Sahel qui sont visés aujourd'hui, soit un soutien ferme, franc, fort, et qu'à travers notre action, la communauté se mobilise elle aussi. Parce que le terrorisme est un phénomène international qui affect toute la planète.
Comme vous le savez, nous partageons aussi avec le président Mahamadou Issoufou, des liens de fraternité, d'amitié. Dans ces moments difficiles qu'il traverse, en tant que Chef de l'Etat du Niger, nous avons aussi ce devoir de présence et de solidarité à ses côtés."

Dr Moussa Aloua, Ambassadeur du Niger en Côte d'Ivoire :

"Je remercie le président du FPI pour le message de compassion qu'il vient de faire à l'endroit du peuple nigérien et du président Issoufou Mahamadou. Cette marque de solidarité nous va droit au cœur dans la mesure où nous savons les relations personnelles qui existent entre le président du FPI et le président Issoufou, surtout, entre le FPI et le Pnds-Trayya du Niger. Je voudrais encore saisir cette occasion pour remercier monsieur le président du FPI pour cette visite de compassion et de solidarité à l:endroit de notre peuple et de son président."

Le camp militaire d’Inates, dans l’Ouest du Niger, à fait l'objet d'une attaque terroriste, le mardi 10 décembre dernier, occasionnant au moins 71 morts et des disparus.
Selon la télévision française TV5 monde, cette attaque, revendiquée par l'Etat islamique, a été la plus meurtrière de l'histoire du Niger.