Front Populaire Ivoirien | Le FPI et Son Président Pascal Affi travaillent sur l’opération N’zarama, la clé de la victoire du FPI en 2020
Actualités » Vie des fédérations » Le FPI et Son Président Pascal Affi travaillent sur l’opération N’zarama, la clé de la victoire du FPI en 2020
Le FPI et Son Président Pascal Affi travaillent sur l’opération N’zarama, la clé de la victoire du FPI en 2020

 

Le Front populaire ivoirien (FPI) a organisé un séminaire ce samedi 07 novembre 2019, au siège de la Conférence épiscopale régionale de l’Afrique de l’ouest Francophone (CERAO) à Cocody 2 Plateaux. Objectif, évaluer l’opération N’zarama.

Candidat à la candidature du FPI à l’élection présidentielle de 2020, Pascal Affi N’Guessan prépare sérieusement cette élection en mettant progressivement sa stratégie en marche. L’opération N’zarama fait partie intégrante de cette stratégie. En effet, celle-ci est l’opération d’implantation du parti et de la maîtrise du terrain. « Si nous n’avons pas une bonne maîtrise du terrain, nous ne pourrons pas avoir une bonne représentation dans les commissions électorales et dans les bureaux de vote en 2020 », expliquera le président du FPI.

Aussi, l’ancien premier ministre de Laurent Gbagbo a dit : « Nous sommes en train de nous mettre en ordre de bataille par rapport à 2020. Mais nous ne serons pas prêts si nous ne disposons pas des capacités politiques, techniques ; managériales pour participer de façon efficace au processus électoral à venir. C’est pourquoi, nous entamons la phase de renforcement des capacités de nos cadres par ce séminaire ».

Pour Pascal Affi, ce séminaire parait le plus important dans la mesure où il permettra d’asseoir les fondations de la victoire. De ce fait, il a lancé aux responsables présents au séminaire : « Il faut que tous les responsables soient en campagne. Parce que vous ne pouvez pas espérer gagner dans votre fédération si vous ne vous mettez pas en campagne dès maintenant à travers l’opération N’zarama ».

 A en croire le président du FPI, ce travail a commencé il y a plus de trois ans. Ce séminaire va permettre de faire le point, puis d’enregistrer les insuffisances « Parce que  c’est à ce niveau que nous devons concentrés nos efforts et de mettre en place les mécanismes pour combler ces insuffisances dans les plus brefs délais de manière à ce que nous commencions à faire tourner cette organisation et que nous soyons prêts en octobre 2020, même avant octobre (…) », a conseillé le président de la Région du Moronou.

SOURCE : afriksoir.net
Prince Beganssou