Front Populaire Ivoirien | Attaque de Cissé Bacongo contre le Pésident du FPI / Réaction du Secrétaire Général Adjoint chargé de la Communisation et du Marketing Politique du FPI
Flash Info
AFFI : "Dans la forme, « le père de la démocratie ivoirienne » nous a fait vivre un scénario digne des dictatures du siècle passé"               AFFI : "Je voudrais au nom du FPI et à mon nom personnel souhaiter la bienvenue sur sa terre natale au Président Laurent GBAGBO"               En réponse à ma demande d'audience, à ma volonté de dialogue en vue de l'unité du Fpi, Laurent Gbagbo a choisi la rupture et la division (AFFI)              
Actualités » Vie des fédérations » Attaque de Cissé Bacongo contre le Pésident du FPI / Réaction du Secrétaire Général Adjoint chargé de la Communisation et du Marketing Politique du FPI
Attaque de Cissé Bacongo contre le Pésident du FPI / Réaction du Secrétaire Général Adjoint chargé de la Communisation et du Marketing Politique du FPI
Depuis que le Pdt Affi a donné la position du FPI et de l'AFD sur le caractère dictatorial, inopportun et fourbe du projet d'élaboration d'une nouvelle constitution par le Chef de l'Etat, certains cadres du RDR en manque d'arguments pertinents pour justifier cette autre tentative de coup d'Etat constitutionnel n'ont rien trouvé d'autre à dire que de lancer des attaques personnelles contre le Pdt du FPI. Je voudrais à cet effet rappeler à M. Cissé Bacongo qui a prétendu devant ses militants le samedi 20 août dernier que le Pdt du FPI, je cite "veux se donner l'impression d'exister..." que, contrairement à lui, le Pdt Affi qui a occupé différents postes ministériels dont celui de 1er ministre, n'a jamais été chassé comme un malpropre d'un quelconque gouvernement pour incompétence ou détournement de fonds. Aussi, nous suggérons à M. Bacongo et à tous ceux qui voudraient intervenir sur la question de la réforme constitutionnelle en particulier et sur les questions d'intérêt national en général, de ramener le débat politique au niveau de l'intellect. La politique ivoirienne a souffert de la qualité intrinsèque de ses principaux animateurs et continue de souffrir de la pauvreté du niveau du débat. Il est temps d'y mettre un terme et de lui donner ses lettres de noblesse dans le cadre de débats contradictoires utiles, apaisés et intelligents. A cet effet, le Pdt du FPI invite à un débat contradictoire public, sur le sujet de la constitution, ou sur tout autre sujet à sa convenance, M. Bacongo ou tout autre cadre du RDR qui pourrait en avoir les aptitudes. En entendant ce débat qu'il espère de tous ses vœux, le Pdt du FPI ne se laissera pas distraire par les seconds couteaux de M. Ouattara et réitère son appel aux les ivoiriennes et aux ivoiriens à se mobiliser pour rejeter cette autre forfaiture qu'on voudrait leur imposer à travers ce projet d'une nouvelle constitution dont M. Bacongo assure par ailleurs ses militants que son adoption est je le cite "... Une question existentielle pour le RDR" et non pour la nation ivoirienne toute entière. Le Secrétaire Général Adjoint Chargé de la Communication et du Marketing Politique du Front Populaire Ivoirien.