Front Populaire Ivoirien | Affi ouvre les portes du FPI à l’ambassadeur des Etats-Unis
Actualités » Vie des fédérations » Affi ouvre les portes du FPI à l’ambassadeur des Etats-Unis
Affi ouvre les portes du FPI à l’ambassadeur des Etats-Unis

Après avoir reçu il y a quelques semaines l’ambassadeur de la Grande Brétagne en Côte d’Ivoire, le président du Front populaire ivoirien (FPI), a ouvert les portes de son parti au nouvel ambassadeur des Etats-unis d’Amérique (USA) Richard Keith Bell, fraîchement arrivé sur les bords de la lagune Ebrié.

L’ambassadeur des Etats-Unis a été avare en parole à sa sortie d’audience : « Je suis le nouvel ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique. Je viens d’arriver. Je fais le tour, je rencontre beaucoup de personnalités. Je remercie M. Affi N’Guessan de m’avoir reçu avec beaucoup de dirigeants de son parti », a-t-il dit en substance.

« C’est une visite de courtoisie, une prise de contact », s’est confié le président du FPI ajoutant : « Vous savez bien le rôle d’un ambassadeur, c’est d’abord, de représenter son pays, mais aussi, de rendre compte de ce qui se passe dans le pays. Donc, vous ne pouvez pas rendre compte fidèlement si vous n’avez pas une connaissance suffisante de la situation politique, économique et sociale du pays. C’est tout à fait compréhensible. Donc, son Excellence est venu pour qu’on fasse connaissance, pour que nous nous connaissions, pour qu’il ait aussi une idée de la composition de la direction du parti, de notre vision et de notre appréciation par rapport à des questions d’actualités », a déclaré d’emblée Pascal Affi N’Guessan.

Plusieurs sujets ont été abordés au cours de cette rencontre de prise de contact. Du processus électoral à d’autres sujets. Selon l’ancien premier ministre, ils  auront d’autres contacts, étant donné que les Etats-Unis sont étroitement associés au processus démocratique en Côte d’Ivoire, à la sortie de crise, les années passées.

Ils restent impliqués, engagés. C’est une très bonne chose pour nous. Donc, il faut qu’ils trouvent en face, des interlocuteurs disponibles, crédibles, et sur lesquels les Etats-Unis peuvent aussi compter pour que ces efforts aboutissent aux résultats escomptés. C’est-à-dire, la paix, la stabilité et la démocratie dans notre pays.», a fait savoir le président du Conseil régional du Moronou.

Auteur: Prince Beganssou

SOURCE : afriksoir.net avec Sercom FPI