Front Populaire Ivoirien | Pascal Affi N’Guessan invite à la sérénité à la sérénité après l’appel de Bensouda
Actualités » Vie des fédérations » Pascal Affi N’Guessan invite à la sérénité à la sérénité après l’appel de Bensouda
Pascal Affi N’Guessan invite à la sérénité à la sérénité après l’appel de Bensouda

Le président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan a dans un communiqué invité les partisans de son parti politique à la sérénité après que la procureure gambienne Fatou Bensouda a fait appel de l’acquittement depuis le 15 janvier pour crime contre l’humanité, de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé.

La tristesse se lit depuis le lundi 16 septembre 2019 sur le visage des partisans de l’ancien président ivoiriens Laurent Gbagbo poursuivi pour crime contre l’humanité par la Cour Pénale Internationale (CPI). La cause ! La procureure gambienne Fatou Bensouda qui avait jusqu’au lundi 16 septembre pour faire ou non appel du jugement suite à l’acquittement en faveur du Président Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé, a finalement fait appel.

« Suite à l’acquittement du Président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé le 15 janvier dernier, la procureure Fatou Bensouda avait jusqu’au lundi 16 septembre 2019 pour faire ou non appel du jugement. Contre toute attente et malgré l’espoir suscité par la décision d’acquittement du 15 janvier 2019, la procureure de la CPI vient d’exprimer son intention de faire appel de l’acquittement pour crimes contre l’humanité.

Bien qu’affligé par cette décision de la procureure de la CPI, le FPI reste cependant confiant qu’au terme de cette autre procédure Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé vont recouvrer la totalité de leurs droits et retrouver leurs concitoyens. En attendant, le FPI exprime sa confiance en la justice et sa solidarité au Président Laurent Gbagbo et au ministre Charles Blé Goudé.

Le FPI invite l’ensemble des Ivoiriens à faire converger leurs intentions pour la manifestation définitive de la vérité dont l’aboutissement ne saurait être que l’acquittement définitif du Président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé », indique le communiqué du Secrétaire Général et porte-parole, Issiaka Sangaré.

Cette décision de la procureure de la CPI tombe à un moment où le FPI traverse une crise de leadership entre Laurent Gbagbo le fondateur du parti et Pascal Affi N’Guessan, le président. Le parti est divisé en deux. Mais chaque tendance affiche sa sérénité après l’appel de Bensouda.

SOURCE : 7info.ci
Arnaud Houssou