Front Populaire Ivoirien | Le FPI réussit à Adzopé une grosse mobilisation
Flash Info
Affi N’Guessan / Décès d’Eloi Oulaï : « Un autre monument du monde des médias nous quitte »               Affi N’Guessan : « Le FPI a identifié toutes les solutions à tous les problèmes »               Antoinette KOUKOUGNON, présidente du CEJD : "Nous avons accepté de venir partager la vision du président Pascal AFFI N’Guessan sur l’avenir de la Côte d’Ivoire qu’il a inscrit dans un projet fiable"               Toute la direction d’un parti politique (CEJD) adhère au FPI              
Actualités » Vie des fédérations » Le FPI réussit à Adzopé une grosse mobilisation
Le FPI réussit à Adzopé une grosse mobilisation

Une foule immense était aux côtés du Président Pascal Affi N'Guessan, du Front populaire ivoirien (FPI), à l'occasion de la célébration de l'édition 2019 de la fête de la liberté qui a eu lieu à Adzopé, capitale de la région de la Mé.

Après la célébration réussie de la fête de la liberté fin avril dernier par l'aile dure du Front populaire ivoirien, les regards étaient braqués vers la capitale de la région de la Mé. Pascal Affi N'guessan, président contesté du parti par la frange dirigée par l'ancien président Laurent Gbagbo était très attendu dans cette région reconnue pour être le bastion incontesté de l'ancien prisonnier de Schveningen à La Haye.

Alors que les observateurs avérés de la classe politique ivoirienne s'attendaient à un véritable fiasco du natif de Bongouanou, ils ont vite déchanté tant la déferlante qui a été observée à l'occasion de cette autre fête de la liberté était extraordinaire. Plus de 10 000 participants pour les agents des forces de l'ordre, 15 000 selon les organisateurs. Le boulevard principal de la ville menant au stade municipal a été pris d'assaut par une foule immense et compacte aux côtés de Pascal Affi N'guessan à l'occasion de la marche dite de la liberté.

De l'entrée de la ville jusqu'au stade, chants, danse cris de joie étaient les grandes attractions de cette marche encadrée par les agents de la Compagnie Republicaine de Sécurité (CRS). À l'intérieur du Stade, 36 bâches visiblement insuffisantes étaient installées pour l'accueil des militants.

Lors de sa prise de parole, M. Affi n'a pas hésité à traduire ses félicitations au maître d'orchestre de cette cérémonie, le Pr Yapo Atsé Benjamin, et l'ensemble des militants du FPI de cette région. "Ce n'était pas évident que nous ayons une telle mobilisation compte tenu de ce qui se passe en ce moment précis au FPI. Mais vous avez relevé le défi" a-t-il reconnu.

Et le lion du Moronou d'ajouter que l'édition de la fête de liberté à Adzopé restera mémorable et historique. À l'écouter, cette grande mobilisation est sans aucun doute une réponse claire adressée aux sceptiques ainsi qu'aux "frondeurs" de son Parti qui avaient prédit sa mort politique.

SOURCE : afrique-sur7.fr