Front Populaire Ivoirien | FPI / Depuis le Guémon, Marcel Gossio appelle à l'union de la grande famille
Flash Info
AFFI : "Dans la forme, « le père de la démocratie ivoirienne » nous a fait vivre un scénario digne des dictatures du siècle passé"               AFFI : "Je voudrais au nom du FPI et à mon nom personnel souhaiter la bienvenue sur sa terre natale au Président Laurent GBAGBO"               En réponse à ma demande d'audience, à ma volonté de dialogue en vue de l'unité du Fpi, Laurent Gbagbo a choisi la rupture et la division (AFFI)              
Actualités » Vie des fédérations » FPI / Depuis le Guémon, Marcel Gossio appelle à l'union de la grande famille
FPI / Depuis le Guémon, Marcel Gossio appelle à l'union de la grande famille

Le FPI a entamé une caravane de l'unité et de réconciliation. Marcel Gossio était dans la région du Guémon où il a visité les villes de Kouibly et Facobly.

Il a lancé un appel d’union à la grande famille du Front populaire ivoirien, profondément divisée depuis la perte du pouvoir en 2011.

«Camarades militants du FPI, nous ne devons pas oublier notre histoire. Souvenons-nous de tous ceux qui sont tombés depuis les années 90 pour l'avènement de la démocratie.

Souvenons-nous de nos frères et sœurs tombés en 2000 sous les balles assassines de la junte militaire. Souvenons-nous aussi des nombreux Ivoiriens et Ivoiriennes tombés pour revendiquer la libération de la Côte d'Ivoire et protéger les intérêts vitaux de notre pays.

Souvenons-nous des morts de la crise postélectorale de 2010-2011. Souvenons-nous des nombreux militants emprisonnés. Souvenons-nous des nombreux militants en exil.

Souvenons-nous de Désiré Tagro, Bohoun Bouabré, Miaka Ouretto, Gnan Raymond, Tehi Kohon, Séa Tahé, Gomon Diagou, Ben Soumahoro, Déhé Gnahou et bien d'autres encore, morts ici et en exil, » a déclaré le vice-président du FPI chargé du district des montagnes 1 (Guémon et Cavally).

Il demande à sa famille politique de penser au Président Laurent Gbagbo.

«Pensons au Président Laurent Gbagbo notre père à tous, arrêté le 11 avril 2011 et emprisonné à La Haye, » a-t-il ajouté.

«Souvenons-nous de la Première Dame, Simone Ehivet Gbagbo, emprisonnée depuis le 11 avril 2011. Souvenons-nous de notre jeune frère Charles Blé Goudé arrêté depuis 2012 et emprisonné à La Haye, » a poursuivi Marcel Gossio.

Le vice-président du FPI chargé du district des montagnes 1 (Guémon et Cavally), s’interroge enfin sur la survie de son parti.

«Si le Président Gbagbo décide de reprendre lui-même les choses en main, peut-il y avoir encore un problème ? » a-t-il conclu.

Certainement que ce message de paix, d'unité et de réconciliation de Gossio aura une écoute favorable auprès des Gbagbo ou rien.

Source : http://koaci.com