Front Populaire Ivoirien | Régions de Gbêkê et Hambol : Gloris relance la machine du Fpi
Flash Info
AFFI : "Dans la forme, « le père de la démocratie ivoirienne » nous a fait vivre un scénario digne des dictatures du siècle passé"               AFFI : "Je voudrais au nom du FPI et à mon nom personnel souhaiter la bienvenue sur sa terre natale au Président Laurent GBAGBO"               En réponse à ma demande d'audience, à ma volonté de dialogue en vue de l'unité du Fpi, Laurent Gbagbo a choisi la rupture et la division (AFFI)              
Actualités » Vie des fédérations » Régions de Gbêkê et Hambol : Gloris relance la machine du Fpi
Régions de Gbêkê et Hambol : Gloris relance la machine du Fpi

Le vice-président du Front populaire ivoirien (FPI), chargé des Régions du Gbêkê, du Hambol, du Bélier et du District de Yamoussoukro, Louis Kouamé Gloris a mis en mission les secrétaires nationaux, les fédéraux, les secrétaires de section et les responsables des structures spécialisées des localités précitées en mission.
C’était le dimanche 27 août dernier, à l’occasion d’une rencontre qui a eu lieu au foyer Jeune Viateur de Bouaké.
Invitant ses hôtes à l’espérance, le vice-président a recommandé que ceux-ci renouent avec le terrain. Cela, à travers la redynamisation des sections et des comités de base. «L’échec du régime actuel permet d’espérer. Le FPI représente aujourd’hui l’espoir du peuple. Nous ne devons pas faillir à notre mission. Il nous faut revenir au pouvoir en 2020 pour libérer ce peuple qui souffre. Pour que cela soit possible, il faut redynamiser les bases», a-t-il conseillé. Appelant de tous ses vœux à la réconciliation et l’unité au sein du FPI.
«Chacun de son côté a été victime à son niveau. Que ce soient des différents événements que nous avons connus. Ce que je puis vous dire, c’est d’appeler tout le monde au rassemblement, à l’union des militants du FPI pour la reconquête du pouvoir», a voulu Louis Kouamé Gloris.
Le vice-président du FPI était accompagné de Kambou Difilé, Laurent Koné et Maurice Kouassi, respectivement secrétaires nationaux du Bounkani, du Hambol et du Gbêkê.

Source : Notre Voie
Adama KOUAKOU
Correspondant permanent