Front Populaire Ivoirien | Communiqué du FPI relatif à la marche de la colère
Actualités » Vie des fédérations » Communiqué du FPI relatif à la marche de la colère
Communiqué du FPI relatif à la marche de la colère

La marche pacifique de protestation contre la faillite de l'Etat initiée par le Front Populaire Ivoirien (FPI) et les partis membres de l'Alliance des Forces Démocratiques de Côte d'Ivoire (AFD-CI) a bel et bien eu lieu le samedi 17 juin 2017, de 11h30 et à 13h30.

Partie de la gare de Bassam à Treichville, cette marche a mobilisé entre 4000 et 5000 marcheurs qui ont bravé la pluie pour rallier leur point de destination ; la place des martyrs à Adjamé. La marche à été encadrée par les forces de l'ordre et n'a enregistré aucun incident grave.

Au terme de cette marche citoyenne, le Président du FPI s'est adressé aux manifestants pour rappeler ses motivations, féliciter les militants, les démocrates et les patriotes venus des différentes communes d'Abidjan et pour certains de quelques villes de l'intérieur du pays. Le Président du FPI, l'honorable Pascal Nguessan, a tenu à exprimer aux marcheurs toute sa satisfaction et sa reconnaissance pour le bon déroulement de cette marche.

En définitive, la marche de la colère a été un franc succès. L'importante mobilisation enregistrée, en nette augmentation par rapport à la marche précédente contre le projet d'une nouvelle constitution qui a eu lieu en octobre 2016 signifie que le FPI et l'AFD ont réussi a faire reculer la barrière de la peur, les intimidations et les appréhensions qui pesaient sur la vie politique ivoirienne depuis 2011. Tous ceux qui, à juste titre, avaient exprimé des inquiétudes d'avant marche et qui n'ont pas osé se déplacer, persuadés qu'elle déboucherait sur des troubles, ont pu se rendre compte que grâce à leur détermination les démocrates de Côte d'Ivoire, sont en train de gagner la bataille des libertés et de la démocratie.

Les autorités administratives et policières ont été convaincues que le FPI les les membres de l'AFD sont des forces démocratiques qui inscrivent leurs actions politiques dans l'ordre et la paix civile et non dans le désordre et les tendances insurrectionnelles.

Le peuple de Côte d'Ivoire, à travers cette marche, a démontré sa capacité à dénoncer avec courage toutes les situations qui portent gravement atteinte aux intérêts supérieurs de la nation et au bien-être des populations, ainsi que sa détermination à se mobiliser, en tant que de besoin, pour exercer avec vigilance sa responsabilité de sentinelle de la bonne gouvernance du pays.

Cette marche pacifique, dans des conditions météorologiques défavorables, indique que le peuple ivoirien, qui a définitivement tué en lui la peur du régime de M. Ouattara, est désormais debout pour accompagner le FPI et l'AFD en vue de la conquête du pouvoir en 2020.

Pour le FPI, la SG et porte-parole
Agnès Monnet