Front Populaire Ivoirien | Communiqué du FPI relatif à la libération du camarade Hubert Oulaye
Actualités » Vie des fédérations » Communiqué du FPI relatif à la libération du camarade Hubert Oulaye
Communiqué du FPI relatif à la libération du camarade Hubert Oulaye

Le FPI a appris avec satisfaction, ce mercredi 7 juin 2017, la libération provisoire du camarade Hubert Oulaye, ancien ministre, incarcéré depuis plus de 2 ans à la prison civile de Dabou, sans jugement. 

Le FPI souhaite un bon retour au ministre Hubert Oulaye au sein de sa famille biologique et politique. 

Le FPI se réjouit de cette libération provisoire qu'il considère comme un signe d'apaisement et de décrispation du jeu politique par le gouvernement. 

En conséquence, le FPI demande au pouvoir de M. Allassane Ouattara d'aller encore plus loin en procédant à la libération définitive de tous les prisonniers politiques de la crise postelectorale de 2011 et en facilitant le retour sécurisé de tous les exilés ivoiriens en vue d'une véritable réconciliation en Côte d'ivoire.

Le FPI rappelle au gouvernement que la solution aux multiples crises qui plombent la nation ne se trouvent ni dans les tentatives d'intimidation et de musèlement ni dans les arrestations et les emprisonnements des opposants politiques mais dans la mise en œuvre d'un dialogue politique et social inclusif et franc avec toutes les forces vives de la nation qu'il appelle de tous ses vœux depuis plusieurs années. 

le FPI demande à ses militants et sympathisants, aux ivoiriennes et ivoiriens, et à tous les démocrates, face à la faillite de l'Etat, de se mobiliser massivement pour exiger notamment la libération des prisonniers politiques et le retour des exilés à l'occasion de la marche pacifique et citoyenne de protestation qui aura lieu le 17 juin 2017.  

Fait à Abidjan le 9 juin 2017
Pour le FPI
La SG et porte-parole

Agnès Monnet.