Front Populaire Ivoirien | Le préfet suspend l’organisation de la fête de la liberté à Akouré
Flash Info
AFFI : "Dans la forme, « le père de la démocratie ivoirienne » nous a fait vivre un scénario digne des dictatures du siècle passé"               AFFI : "Je voudrais au nom du FPI et à mon nom personnel souhaiter la bienvenue sur sa terre natale au Président Laurent GBAGBO"               En réponse à ma demande d'audience, à ma volonté de dialogue en vue de l'unité du Fpi, Laurent Gbagbo a choisi la rupture et la division (AFFI)              
Actualités » Vie des fédérations » Le préfet suspend l’organisation de la fête de la liberté à Akouré
Le préfet suspend l’organisation de la fête de la liberté à Akouré

L’autorité administrative explique que l’administration n’a pas été informée de l’organisation d’une telle manifestation à temps

Alépé : Le préfet suspend l’organisation de la fête de la liberté à Akouré

Le préfet du département d’Alépé, Nanou Benjamin, vient par un arrêté daté du 28 avril, de suspendre l’organisation de la fête de la liberté du Front populaire ivoirien, tendance Abou Drahamane , initialement prévue le 30 avril prochain à Akouré, dans la sous-préfecture d’Oghlwapo.

L’autorité administrative explique que l’administration n’a pas été informée de l’organisation d’une telle manifestation à temps et que par ailleurs,  par  une lettre en date du 18 avril 2017, Pascal Affi N’guessan, président du front populaire ivoirien (Fpi) a formulé une opposition à l’organisation de cette fête  de la Liberté, propriété de son parti.

Pour Nanou Benjamin, les risques  de troubles à l’ordre public liés à cette manifestation sont donc perceptibles. Ce sont  toutes ces raisons qui ont motivé sa décision. Il dit avoir informé les organisateurs locaux de cette manifestation.

Boni Amlaman
Correspondant local