Front Populaire Ivoirien | LES PROPOSITIONS DU PRESIDENT AFFI POUR LUTTER CONTRE LA PAUVRETÉ
Flash Info
AFFI : "Dans la forme, « le père de la démocratie ivoirienne » nous a fait vivre un scénario digne des dictatures du siècle passé"               AFFI : "Je voudrais au nom du FPI et à mon nom personnel souhaiter la bienvenue sur sa terre natale au Président Laurent GBAGBO"               En réponse à ma demande d'audience, à ma volonté de dialogue en vue de l'unité du Fpi, Laurent Gbagbo a choisi la rupture et la division (AFFI)              
Actualités » Vie des fédérations » LES PROPOSITIONS DU PRESIDENT AFFI POUR LUTTER CONTRE LA PAUVRETÉ
LES PROPOSITIONS DU PRESIDENT AFFI POUR LUTTER CONTRE LA PAUVRETÉ

LA REDUCTION DES ALLOCATIONS BUDGETAIRES (acte 1).

Plusieurs lignes dépenses dont l’utilité́ n’est pas évidente pour la communauté́ nationale tout entière sont visées.
La réduction des Ministères : le budget 2017 est reparti entre 74 institutions.

Il conviendrait de réduire ces institutions, notamment certains ministères dont les attributions seraient fondues avec des ministères ayant des attributions voisines. Ainsi nous proposons les aménagements suivants :

1. Fusion du Ministère des ressources halieutiques dont le budget de fonctionnement est de FCFA 8 milliards avec le Ministère de l’Agriculture ;

2. Fusion du Ministère des eaux et forêts dont le budget de fonctionnement est de FCFA 27 milliards avec le Ministère de l’environnement et du développement durable.

3. Fusion du Ministère des droits de l’homme et des libertés publiques dont le budget de fonctionnement est FCFA 3 milliards avec le Ministère de la Justice ;

4. Fusion du Ministère du plan dont le budget de fonctionnement s’élève à FCFA 8 milliards avec le Ministère de l’économie et des Finances.

5. Fusion du Ministère des transports dont le budget de fonctionnement s’élève à FCFA 13 milliards avec le Ministère des infrastructures économiques.

6. Fusion du Ministère du budget et du portefeuille d’Etat dont le budget de fonctionnement est FCFA 332 milliards avec le Ministère de l’Economie et des Finances.

7. Fusion du Ministère des ivoiriens de l’étranger dont le budget de fonctionnement est de FCFA 3 milliards avec le Ministère des affaires étrangères.

Le montant total actuel des dépenses de fonctionnement des ministères proposées à disparaitre est de FCFA 393 milliards.

Si nous faisons l’hypothèse d’une réduction de 10% de cette somme pour les doublons appelés à disparaitre, nous aurons réussi à économiser au minimum la somme consistante de FCFA 40 milliards.

C’est autant de pressions fiscales en moins.