Front Populaire Ivoirien | Crise socio-politique en Côte d'Ivoire / Le Président du FPI au siège de la LIDHO
Flash Info
AFFI : "Dans la forme, « le père de la démocratie ivoirienne » nous a fait vivre un scénario digne des dictatures du siècle passé"               AFFI : "Je voudrais au nom du FPI et à mon nom personnel souhaiter la bienvenue sur sa terre natale au Président Laurent GBAGBO"               En réponse à ma demande d'audience, à ma volonté de dialogue en vue de l'unité du Fpi, Laurent Gbagbo a choisi la rupture et la division (AFFI)              
Actualités » Vie des fédérations » Crise socio-politique en Côte d'Ivoire / Le Président du FPI au siège de la LIDHO
Crise socio-politique en Côte d'Ivoire / Le Président du FPI au siège de la LIDHO

Affi Nguessan, « Nous sommes en campagne pour promouvoir l’idée de la réconciliation nationale et les moyens pour que la Côte d’Ivoire retrouve la paix et la stabilité afin que la gouvernance du pays soit faite dans l’intérêt de tout le monde ».

 

L'honorable Pdt Affi N'Guessan a été reçu en audience par le Pdt de la Lidho, Kouamé Adjoumanie Pierre et les membres de son bureau. Il leur a fait part de la position du Fpi et de l’Afd-Ci sur la situation socio-politique ivoirienne.

 

Le président Affi a expliqué que l’idée d’un gouvernement d’union nationale et de transition ne peut prospérer que s'ils la font partager au plus grand nombre.

 

« Nous savons que ce n’est que dans un gouvernement démocratique, ouvert et préoccupé par la question des libertés que les droits de l’homme peuvent être préservée et sauvegardée. Il était donc tout à fait normal que nous venions échanger avec nos amis de la Lidho, leur faire partager notre analyse et nos propositions », a-t-il fait savoir.

 

Quant au président de la Lidho, il a trouvé opportune la démarche menée par le président du Fpi et ses camarades. « Nous avons senti que les questions qui ont été soulevée par le FPI dénote d’une démarche de cohésion sociale », a-t-il fait remarquer.

Le président Kouamé Adjoumani a revélé que la Lidho se réunira mercredi, pour analyser ces questions et donner sa position. Il a toutefois rassuré la délégation de l'AFD-CI de ce que, déjà, en certains points, ils sont d’accord avec le Fpi et son président. « Nous sommes en phase avec ce qui a été dit. La question de l’impunité en Côte d’Ivoire et partant de la justice, nous parlons aussi de la réconciliation nationale », a-t-il ajouté.

Source : Service Com. FPI