Front Populaire Ivoirien | Crise politique en Côte d’Ivoire / L’UE s’instruit auprès du président du FPI
Flash Info
AFFI : "Dans la forme, « le père de la démocratie ivoirienne » nous a fait vivre un scénario digne des dictatures du siècle passé"               AFFI : "Je voudrais au nom du FPI et à mon nom personnel souhaiter la bienvenue sur sa terre natale au Président Laurent GBAGBO"               En réponse à ma demande d'audience, à ma volonté de dialogue en vue de l'unité du Fpi, Laurent Gbagbo a choisi la rupture et la division (AFFI)              
Actualités » Vie des fédérations » Crise politique en Côte d’Ivoire / L’UE s’instruit auprès du président du FPI
Crise politique en Côte d’Ivoire / L’UE s’instruit auprès du président du FPI

La chargée des Relations entre l’Union européenne, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, Patricia Maugan, a été reçu en audience, le mardi 24 janvier, au siège du Fpi à Attoban les 2 Plateaux, par le président du Front populaire ivoirien (Fpi), Pascal Affi N’Guessan.  

Lors de cette rencontre, elle a été instruite sur la nouvelle crise socio-politique qui dure depuis trois semaine en Côte d’Ivoire.

Mme Patricia Maugan affirme fait des visites régulières en Côte d’Ivoire pour se rendre compte de l’évolution de la situation ivoirienne. « Nous avons une délégation ici qui s’occupe au jour le jour », a-t-elle fait savoir.

A l’en croire, tous ses passages en Côte d’Ivoire lui permettent de rencontrer « les personnes qui comptent », ainsi que d’autres rencontres avec « les institutions ». A savoir la société civile et les partis politiques. « Je fais le point sur la coopération et sur l’ensemble de nos relations politiques », fait-elle savoir.

Quant à son point de vue sur la crise politique actuelle, elle dit ne pas avoir d’avis à donner sur la question. « Je suis venue surtout écouter le président Affi N’Guessan pour avoir son point de vue et son analyse », a-t-elle précisé.

Lors de son point de presse du mercredi 18 janvier dernier, où il a demandé la mise en place d’un gouvernement d’union et de transition, le président Affi avait invité les Nations-Unies, l’Union Africaine, toutes les Organisations sous régionales ainsi que tous les pays amis que la situation de crise endémique en Côte d’Ivoire préoccupe, qui se sont mobilisées depuis de nombreuses années afin que ce pays ne sombre pas, à s’impliquer pour contraindre monsieur Alassane Ouattara à la libération de la Côte d’Ivoire et à la réconciliation nationale.

Le président Affi avait à ses côtés, des membres de l’AFD (Sam l’Africain, Dr. Norlander Blé), la SG Agnes Monnet, Les VP Christine Adjobi, Krékré Firmin, Augustin Komoé, Barthélémy Niépa, Christine Konan, le SGA Konaté Navigué et le Chef de cabinet du président, Koulibaly Deydou.

Source : Service Com. FPI
Eddie Ané