Front Populaire Ivoirien | Comité de controle
Flash Info
Jean BONIN : A quoi ça sert d’être 1er en tout, d’avoir un taux de croissance à 10 chiffres, d’avoir les plus belles infrastructures du monde, (…) si vous ne placez pas l’être humain et son bien-être au cœur de votre politique économiques               Jean BONIN : L’essentiel de la richesse créée (en Côte d'Ivoire) est accaparée par une kleptocratie et une horde de rattrapetocrates               AFFI : La nouvelle Constitution de Côte-d’Ivoire ne peut servir de "prétexte" à Ouattara pour briguer un 3è mandat               AFFI : L’unité est en marche au sein du Front populaire ivoirien (…) La base du FPI a compris que la fronde a été une superchérie              
Comité de controle

Le Comité de Contrôle est l’organe de contrôle du Parti.

Il est composé de trente et un (31) membres dont un (1) Président, un (1) Vice-président et quatre (4) Rapporteurs.

Tous les membres sont élus par le collège des assemblées fédérales, au scrutin de liste bloqué. Le premier sur la liste est le Président du Comité de Contrôle. Les cinq (5) membres suivants sont dans l’ordre, le   Vice-Président  et les  Rapporteurs.

En cas de vacance  d’un poste, le remplacement est fait dans l’ordre, conformément à la liste votée.

Le Comité de Contrôle vérifie la conformité des actes des organes du Parti avec les textes fondamentaux.

Il est également chargé  du contrôle a posteriori de la gestion financière du Parti. Dans ce domaine, il ne prend pas de décision.

Le Comité de Contrôle peut, pour l’accomplissement de ses missions, s’adjoindre des auditeurs choisis en fonction de leurs compétences parmi les membres du Parti.

Le Comité de Contrôle présente son rapport de contrôle à la Convention et au Congrès Ordinaire.

Le Comité de Contrôle peut, en cas de divergences profondes dans l’interprétation des textes fondamentaux de nature à entraver le fonctionnement du Parti, demander la tenue d’une Session Extraordinaire du Comité Central pour avis.

En cas de persistance du différend, le Comité de Contrôle peut demander au Comité Central, la convocation d’une (1) Convention Extraordinaire ou  d’un (1) Congres Extraordinaire.

Le Comité de Contrôle est entendu par le Secrétariat Général ou le Comité Central à la demande de ceux-ci ou chaque fois qu’il le souhaite.